YSEIS

Pilotage

Le pilote ou le facilitateur de chantier ou l’assistant technique est présent durant toutes les phases du chantier :

Il est là pour assurer le bon déroulement de l’opération conformément aux prescriptions du client (délai, coût, qualité). Par sa présence quotidienne sur le chantier, il anticipe les disfonctionnements et met en œuvre des solutions immédiatement afin d’éviter un dérapage dans la réalisation.

Par son expérience, il met en garde le client sur certains problèmes pouvant découler lors de la réalisation.

Avant les travaux :

Prise de connaissance des documents administratifs, techniques et du contrat client.

Intégration des marchés de sous-traitance établis par le MO ou MOE.

Elaboration conjointe avec le MOE d’affaires du planning d’exécution.

Pendant les travaux :

La mise en place et la gestion de la base vie suivant les directives du chargé d’affaires (plan d’installation de chantier).

La participation aux réunions de mise au point technique des plans d’exécution des entreprises avec le MO et le bureau de Contrôle Technique.

Le contrôle de la présence sur le site des moyens humains mis en place par les entreprises et s’assurer que les moyens sont adaptés au planning de réalisation.

Le suivi de la circulation des documents d’exécution, le suivi des approbations et des préfabrications. Le suivi de la mise en place sur plateforme d’échange par les entreprises des plans au dernier indice.

La mise en place dès le début du projet du PAQ, le suivi de son application par les entreprises ainsi que les contrôles détaillés par sondage de cette application.

Le contrôle de la conformité aux pièces contractuelles ainsi que le contrôle de la qualité et du suivi des délais.

La validation des avancements des travaux facturés au MOE avant envoi de la situation entreprise.

L’organisation et la direction des réunions de chantier sous le contrôle de du MOE.

L’information systématique de MOE sur l’état d’avancement du chantier par la tenue à jour permanente du planning d’exécution.

La coordination avec le bureau de Contrôle Technique et la prise en compte des remarques de ce dernier.

La coordination avec le coordonnateur SPS pour la mission santé et sécurité des travailleurs sur le chantier et le contrôle de l’application de la législation du travail et des règles de sécurité par les entreprises.

La relance des fournisseurs et des entrepreneurs.

La gestion hebdomadaire des intempéries, y compris la recherche des justificatifs suivant les conditions contractuelles.

A l’achèvement des travaux :

L’organisation des opérations préalabes à la réception des ouvrages et participation à ces opérations en liaison avec les organismes de contrôle.

Participation à la réception,

Suivi, gestion et contrôle de la levée des réserves sous un délai de deux mois maximum